mardi 11 juin 2013

Méli-mélo de réchauffé

Je sors de ma bulle de mère qui court en talons hauts pour vous donner du réchauffé de ce qui m'arrive.

Je rage toujours contre ceux qui me collent au CUL et je rage toujours contre les Passoires.
Je cherche toujours des économies d'essence parce que mon VUS Consomme trop et je suis toujours dans la foutue mauvaise voie.

Grace à ''Mange, Prie, Aime'' , j'ai appris que ça repousse quand tu engraisses!

Cocotte et son papa sont très heureux que je travaille enfin!

Je suis toujours aussi superficielle-elle(les preuves tombent du ciel!) et un gars c'est toujours un gars.

Je n'ai pas retrouvé mes ailes et il y a de ces Adieux qui sont plus difficiles que d'autres à faire.

Finalement, je me demande si je crois toujours en l'amour.






mardi 26 mars 2013

La reconstruction

On est présentement dans les rénos, c'est de la merde et il y a de la poussière partout. La seule place où je me sens bien: mon bureau (ou mon lit mais j'y suis bien moins productive...)! Et imaginez-vous donc que sur mon mur en tableau, cette citation y apparaît:

"Never be afraid to fall apart because it's an opportunity to rebuilt yourself the way you wish you had been all along" - Rae Smith
 
 
Sur le coup quand j'ai lu cette citation, je me suis dit: "Wow, c'est super, je peux me reconstruire comme je veux. Facile, facile!" Quelques mois plus tard, je me dis que ce n'est pas "facile, facile!". Je jongle avec le passé et le présent (sans parler du futur!!!). Je ne sais pas ce que je veux garder de la moi d'avant et de la nouvelle moi. Ce n'est pas facile de regarder en avant quand on aimerait retourner en arrière. Pour être prêt à avancer dans la reconstruction, il faut faire de vrais adieux à certaines choses... et vous le savez, les adieux (au risque de me répéter) ne sont jamais faciles.

mercredi 20 mars 2013

I am a Rock Star!

J'adore la musique et je peux écouter une chanson plusieurs fois avant de me tanner. Ce matin, en roulant une chanson est venue donner le ton à ma journée. Depuis, je me sens comme une Rock Star!

Je vous laisse donc sur un petit "bout" des paroles de la chanson et une vidéo si vous avez envie de vous sentir Rock Star! (So what de Pink)

"I got a brand new attitude
And I'm gonna wear it tonight
I'm gonna get in trouble
I wanna start to fight
 
Na-na-na-na, na-na, na
I wanna start a fight
Na-na-na-na, na-na, na
I wanna start a fight
 
So, so what?
I'm still a rock star
I got my rock moves
And I don't need you
 
And guess what
I'm having more fun
And now that we're done
I'm gonna show you tonight"


 

jeudi 14 mars 2013

Je retourne à la "vraie vie" d'une working mom

Qu'est-ce que la "vraie vie" d'une working mom me direz-vous?

C'est celle où on se presse tous les matins pour habiller les enfants, on se maquille sur un coin de table et on boit son café froid! Celle où on ne passe pas la journée habillée en mou mais bien dans des vêtements qu'on a pris 4h à choisir. Celle où on dépose les enfants à la garderie et d'où vous on se sauve rapidement pour ne pas être en retard au travail. Travail où on sera 7h dans notre journée (6 si on sort luncher!) et ainsi de suite... Jusqu'à ce que les enfants soient couchés et qu'on tombe de fatigue dans un profond sommeil qui ne durera que quelques heures avant de recommencer à courir.

Alors, je vous annonce que dans un mois, je recommencerai à courir en talons hauts!


mardi 12 mars 2013

Quand devient-on une Madame?

J'ai appris à l'école que c'est lorsqu'on est mariée. Ça, c'est la théorie. Mais qu'en est-il de la pratique?

Lorsque je fais l'épicerie et que la caissière de 8-9 ans plus jeune que moi m'appelle Madame, ça sonne drôle dans mes oreilles. Dans ma tête ça sonne: "J'suis quand même pas si vieille"

Lorsqu'un monsieur d'un certain âge m'ouvre la porte en m'appelant Mademoiselle, ça sonne charmant dans mes oreilles.

Lorsqu'une femme de 25 mon aîné m'appelle "Maaademoissssseeeeelllleee", ça ne sonne pas dans mes oreilles, ça résonne! Dans ma tête: "Non mais quand même, j'ai une voiture, une maison et deux enfants, je ne suis pas une petite fille de 10 ans, un peu de respect!"

Alors, suis-je une Madame ou une Mademoiselle?

Et la question qui est encore plus importante: Est-ce que je veux être une Madame ou une Mademoiselle?

lundi 11 mars 2013

La morale de "Mange, prie, aime" le film

J'ai vu le film ce week-end alors que l'Homme était devant la télé à regarder nos chers Canadiens.

C'est l'histoire d'une femme qui, même si elle a tout pour être heureuse, n'arrive pas à trouver le bonheur.

Elle se départi de tout ses biens pour voyager à l'autre bout du monde (mais avec des $$ quand même!) et se bourre la face en Italie, prie en Inde et apprendre à aimer correctement à Bali.

Ce que veut donc dire le titre:
1- Mange: Se remplir le ventre pour combler le vide intérieur.
2- Prie: Se vider l'esprit et apprendre à cohabiter avec le vide.
3-Aime: Apprendre à être assez vide mais assez pleine.

Donc, se bourrer la face rend heureux temporairement. Se vider l'esprit et apprendre à aimer le vide créer une paix intérieure temporaire. Et finalement, aimer nous force à équilibre vide et plein intérieur ce qui nous emmènerait au vrai Bonheur.

La solution semble donc être: Aimer mais pas trop, prier mais pas trop et manger quand les deux autres ne sont pas en équilibre!

Simpliste vous direz? Oui, mais je pense quand même essayer!


dimanche 3 mars 2013

Testé et détesté

Si vous êtes comme moi, dès que votre vernis s'abîme, vous courez l'enlever de peur d'avoir l'air négligée.

Je suis donc à la recherche d'une solution moins coûteuse que le Shellac (ou autre nom qui veuille dire vernis gel).

J'ai donc testé un produit qui promettait des ongles impeccables pendant 10 jours!

Quel est donc ce supposé produit miracle? Le Salon Effects de Sally Hansen.

http://sallyhansen.com/products/nails/nail-color/salon-effects-real-nail-polish-strips

Le principe:
Une bande à coller sur l'ongle et ensuite à limer pour avoir la même longueur que l'ongle. Ça a l'air assez simple et j'avoue que ce n'est pas si pire.

Le résultat:
Prenez un vernis normal, ne mettez pas de couche de base, mettez deux très minces couches de vernis cheap.

On déteste:
Qu'après 2 heures on ait déjà des chips de vernis de parties. Que les bandes, qui n'avaient pratiquement pas de lustres, soient égratignée par le moindre mouvement fait. Au final, après deux heures, on a pas l'air d'avoir une manucure qui va durer dix jours mais bien une qui a l'air d'avoir dix jours!

Est-ce que la madame est contente? Non.

vendredi 22 février 2013

À vos marques! Prêts? Partez!

Je recommence à courir. Pas après la perfection, non! Après le plaisir et en stilettos à part ça!


Inspirée de cette citation, je reconstruit ma vie:

«Never be afraid to fall apart because it's an opportunity to rebuilt yourself the way you wish you had been all along» - Rae Smith

Je serai donc une femme au corps raffermi (je m'entraîne 3 à 4 fois semaine) qui porte à merveille des «pencil skirt» et des stilettos et qui...

Retourne aux études pour faire un BAC par cumul tout en travaillant!

Adieu femme qui ne vivait que pour l'Homme et les enfants. Je redeviens une personne à part entière!

Je vous quitte et vais de ce pas m'acheter des stilettos rouge!






mardi 29 janvier 2013

Action ou Réaction?

Tous les jours, lorsque nous effectuons des choses, nous nous sentons en action. Cependant, le sommes-nous toujours?

Dernièrement, j'ai remarqué que je me lance parfois dans des activités fastidieuses alors qu'au fond, je n'aurais besoin que de m'asseoir et lire un bon livre ou aller faire une sieste. Je pourrais me dire que je suis une femme d'action et que je suis incapable de m'arrêter de bouger. Cependant, c'est totalement faux. J'adore m'étendre sur le divan avec une grosse couverture et lire un livre et je pourrais facilement passer une journée en pyjama à écouter la télé.

Alors, pour quelle bonne raison est-ce que je dépense autant d'énergie alors que j'en ai si peu dans des activités qui peuvent sembler totalement inutile à faire à ce moment précis? Retournant très loin dans ma mémoire, je réalise que je fais cela depuis des lunes... Mais pourquoi donc? Parce que dans ces moments, je ne suis pas en action. Je suis en réaction!

En plein milieu de notre dernier déménagement, je prenais le temps de faire des étiquettes pour identifier tous les pots de mon garde-manger. Je pourrais sembler être quelqu'un de très organisée (ce qui est le cas) mais à ce moment précis, je ne le faisais pas avec le but d'organiser. Je le faisais dans le but de m'échapper du stress qui m'entourait.

Autre exemple bien simple, quand nous mangeons, nous sommes en action. Cependant, il peut arriver que l'on mange en réaction à quelque chose. (Dans ma tête au moment d'écrire ces 2 lignes: ''Y'en a qui prennent un p'tit coup, moi j'mange).

Donc, avant d'entreprendre quelque chose, je me questionne maintenant: ''Suis-je en action ou en réaction?'' Et cela me force à m'arrêter et à me questionner sur ce qui me fait tant réagir. Et vous, prenez-vous le temps de vous arrêter pour vous questionner?

jeudi 24 janvier 2013

L'effet papillon

Chaque fois que je dois choisir entre une voie sur l'autoroute, je choisi celle qui avance le moins vite.

Chaque fois que je dois choisir une file à la caisse au supermarché, je choisi celle qui avance le moins vite. (Vous savez celle de la nouvelle caissière qui commence, ou bien celle de la caissière qui doit faire un dépôt, ou encore celle du client qui s'engueule avec la caissière pour X raison et finalement, celle de la gentille mamie qui veut payer avec ses petits sous noirs?)

Bref, chaque fois que je choisi, j'ai l'impression d'avoir fait le mauvais choix!

Cependant, un matin de la semaine dernière, alors que j'avais ENCORE choisi la voie la plus lente sur l'autoroute, je me suis mise à penser. Au fond, il y a sûrement une raison pour qu'à chaque fois, ça m'arrive (ne me dîtes pas que c'est parce que je connais mal le trafic!!).

Ma réflexion a donc été la suivante:

Vous avez certainement déjà entendu quelqu'un dire: ''Si je n'avais été en retard à cause de (placer ici n'importe quelle raison), j'aurais été dans le gros carambolage!'' ou bien d'autres phrases voulant dire que s'il n'y avait pas eu un événement X dans leur vie venant changer le cours des choses, ils auraient été dans une situation Y (agréable ou non). Dans ce temps là, les gens ont tendance à se dire que la vie fait bien les choses.

Je me suis donc demandé: Et si tous les jours, la vie faisait bien les choses mais que nous n'en savions rien? Chaque fois que je dois choisir entre 2 voies, qu'est-ce qui me dit que le choix que je prend n'a pas d'incidence sur ma vie? Parfois, nous savons que nous avons été chanceux d'éviter un accident ou autre. Mais d'autre fois, nous avons peut-être évité quelque chose sans le savoir ou bien il nous est arrivé quelque chose grâce à ça.

Et j'ai pensé à l'effet papillon...

Qu'est-ce que l'effet papillon? Voici une belle façon de vulgariser la chose: ''L'effet papillon est une expression qui résume une image concernant le phénomène de sensibilité aux conditions initiales en théorie du chaos. Elle est parfois exprimée à l'aide d'une question: ''Un simple battement d'ailes d'un papillon peut-il déclencher une tornade à l'autre bout du monde?'' (Wikipédia)

Un simple choix ou évènement peut donc avoir une incidence incroyable tant sur notre vie que sur celle de millions d'autres personnes.

(Il y a d'ailleurs un film sorti en 2004 s'appelant l'Effet papillon mettant en scène Ashton Kutcher qui parle du phénomène.)

Inspiration

Bien sûr, on apprend à écrire au primaire. Ce n'est pas facile au début... Un forme des mots, puis des phrases et ensuite des textes... Puis ça devient plaisant d'écrire (Ne serait-ce que pour écrire un texto!).

Pour écrire un beau texte, grand ou petit, il faut de l'inspiration! Est-ce que j'en manque? À voir le peu de billet publié, vous pouvez assez facilement constater que oui! Mais, nous vous inquiétez pas, je sens que c'est pour revenir!




mercredi 9 janvier 2013

Donner pour donner?

Est-ce que nous donnons pour donner ou nous donnons pour recevoir?

Au premier abord, je vous aurais répondu que je donne pour donner et que je n'espère rien recevoir en retour. Lorsque je donne, ce n'est pas pour que quelqu'un me paie de quelconque façon. C'est parce que je n'ai plus besoin de ce que je donne et que je crois qu'il sera plus utile pour quelqu'un d'autre. Je rend quelqu'un heureux par ma bonne action et je ne veux rien de plus.

Cependant, si vous avez bien lu ma dernière phrase, vous noterez la contradiction entre le début du paragraphe et le fait que «je ne veux rien de plus que rendre une personne heureuse». En réalité, nous ne voulons rien recevoir de matériel ou de service en retour mais nous espérons rendre quelqu'un plus heureux.

Cette réflexion m'a emmenée à penser au karma...

Karma (selon Wikipédia): «[...] le cycle des causes et des conséquences liées à l'existence des êtres sensibles. Il est la somme de ce qu'un individu a fait, est en train de faire ou fera. Dans les religions ayant adopté les concepts de réincarnation ou de renaissance, tout acte (karma) induit des effets, effets censés se répercuter sur les différentes vies d'un individu et formulant la part du destin (ce à quoi on ne peut échapper, malgré notre volonté, la part des choses que l'on ne choisit pas) dans les vies suivantes.»

Cette définition me fait donc croire que même si nous donnons pour donner, nous recevrons un jour pour ce don. Donc donner pour donner = donner pour recevoir!