vendredi 30 septembre 2011

Vendredi merci!

Vendredi Merci (Origine)

Cette semaine, je suis reconnaissante pour:

- Un ami qui nous donne de son temps depuis le début de la semaine pour peindre les murs de notre nouvelle maison et nous aider à avancer plus vite afin que tout soit terminé lorsque nous déménagerons.
- Mon petit garçon qui est sage comme une image (Je vous le dis, c'est un vrai petit trésor!) et me permet de passer au travers un deuxième congé de maternité avec plus de facilité. Je crois qu'avoir eu un petit garçon exigeant beaucoup de réconfort et pleurnichard, je n'aurais pas survécu.

mercredi 28 septembre 2011

Une image, deux mots

Simplicité
Solitude

Il y a quelques semaines je cherchais une image avec le mot simplicité sur internet et j'ai trouvé celle-ci.
Depuis 1 semaine, je la regarde et ce qu'elle m'inspire, c'est plutôt la solitude.
Bref une image, deux mots.

samedi 24 septembre 2011

Bienvenue à Wisteria Lane!

Comme vous l'avez peut-être constaté, j'ai pris congé de mon Vendredi merci hier. Nous avons eu une semaine assez mouvementée qui s'est conclue par un passage chez le notaire hier matin.

J'aurais donc pu faire un genre de Vendredi merci sur notre nouvelle maison et bla bla bla mais non. Je suis totalement indifférente à la prise de possession de notre nouvelle maison (en fait, ces temps-ci, tout m'indiffère...). Je vous dirais même qu'après la visite de celle-ci hier après-midi, j'étais totalement désemparée (et ce même si la maison était d'une propreté étincelante! Monsieur Net n'aurait pu faire mieux, je vous jure!!). Lors de la seule visite que j'avais fait de la maison, il y a un paquet de choses que je n'avais pas vu... Je savais que cette maison n'était pas un coup de coeur et on dirait qu'hier c'est devenu encore plus concret. Nous avions fait le tour de 3 pièces de la maison que mon conjoint voulait m'arracher la tête... 

Alors que nous pensions n'avoir à peindre que 3 ou 4 pièces, c'est plutôt l'inverse qui arrive, on va  pratiquement tout repeindre. Ça me décourage de voir tout l'ouvrage que c'est pour la mettre à notre goût.  Heureusement, la décoratrice est passée aujourd'hui et nous a aidé à choisir nos couleurs et mettre un peu d'ordre dans nos idées.

Hier, en sortant de notre futur-nouveau quartier, j'ai eu un flash! Ça m'a fait pensé à Wisteria Lane, une petite rue d'une banlieu tranquille ou tout est beau, tout est propre dans l'émission Desperate Housewives (Beautés désespérées). Je me suis mise à me demander à laquelle des Desperate Housewives je peux bien ressembler. Certainement pas Bree, je suis loin d'être une pro dans la cuisine... (j'ai d'ailleurs un billet sur la pate à pizza et une bague à diamant qui n'est pas encore terminé d'écrire). Je ne suis pas non plus Gabrielle (malgré que pendant mon premier congé de maternité, je trouvais que je lui ressemblais pas mal dans sa passe de «je m'occupe plus de moi» où elle faisait dur) car malgré qu'un certain luxe fasse parti de notre vie, je suis pas mal loin d'une sacoche Dior.... et mon conjoint ne me laisse pas dépenser sans compter (ou avoir des comptes à rendre)! Lynette? Cette femme qui semble si aimante vers qui tous se retourne quand ils ont un problème et qui a un pouvoir d'écoute fantastique? J'aimerais bien mais ce n'est pas le cas. Je pense plutôt être une genre de Susan... Celle qui est bien ordinaire et un peu maladroite. Je lui ressemble aussi car tout comme elle, quand quelque chose me dérange, je suis du genre à monter au barricades pour défendre mes intérêts (ou ceux des gens qui me tiennent à coeur).

J'ai bien hâte de découvrir les autres Housewives de la rue et de voir s'il y a une place pour la Susan que je suis.

mercredi 21 septembre 2011

Quel défi!

«Il ne s'agit pas toujours d'acquérir quelque chose de nouveau mais plutôt de reconnaître ce qu'on possède déjà.» - Peter Ishkans (Peter Parfait)

Quel défi hein?!

lundi 19 septembre 2011

Que font les anglais qui déménagent?

Je me suis inspirée des anglais d'Angleterre sans le savoir! Découvert sur ce blogue En famille à Oxford:


«L’avantage de vivre dans une résidence universitaire comme celle de Summertown House est que tout étudiant habitant ici finit par s’en aller (on ne peut rester que deux années dans un appartement fourni par l’université) et par, ultimement, chercher à se débarrasser des biens acquis ici. Le babillard se trouvant dans l’entrée de notre immeuble est donc couvert depuis quelques jours d’affiches diverses annonçant des « Moving Sale » (« Vente de déménagement »). 

En plus de permettre le transport facile des articles, les « Moving Sale » de nos voisins doivent se faire rapidement. On peut donc négocier un peu les prix ou demander innocemment : « Vous n’avez pas autre chose dont vous aimeriez vous débarrasser? Le cadenas de vélo, là-bas, par exemple… » (fait vécu). Jusqu’ici, nous avons dépouillé nos voisins de tout ceci, en échange de quelques pounds bien entendu : mutli-prise de courant, hauts-parleurs et table d’ordinateur, manche mélangeur Braun, fer à repasser et cadenas de vélo.»



Ménage, déménage!

Avez-vous déjà remarqué qu'il y a le mot ménage dans "Déménage"?!

Comme je déménage dans 1 mois, j'ai commencé mon grand ménage. J'ai donc mis à jour mon blogue Vide dressing de Capara ( http://videdressingdecapara.blogspot.com/ ).

vendredi 16 septembre 2011

Vendredi merci!

Vendredi Merci (Origine)

C'est cette phrase qui m'inspire mon vendredi merci: « Les bonheurs sont rares et petits... mais ils sont là!» (Trouvé ici)

Petit bonheur de la semaine: Ma grande a passé la semaine à la garderie avec des petites culottes (même pour les dodos) et aucun accident.

Comme dirait Rihanna dans sa chanson Cheers: «I drink to that»

jeudi 15 septembre 2011

Batterie faible


J'aimerais bien avoir une batterie qui se recharge aussi rapidement que celle de mon Iphone lorsqu'elle est à plat mais il semblerait que ce n'est pas le cas.

Je n'écris pas beaucoup car je me sens vidée. Quand je suis dans un tel état, je ne trouve pas l'inspiration.

Voici donc un résumé de ce qui se passe dans ma vie:

Notre maison de Montréal n'est toujours pas vendue. Ce qui implique du ménage et des sorties avec les enfants pendant les visites (et je ne vous parle pas des visites libres qu'on fait en plus).

Nous passons chez le notaire la semaine prochaine pour notre nouvelle maison. Nous serons donc propriétaire de 2 maisons à partir de vendredi le 23.

Plus le temps passe et moins il y a de vêtements qui me font dans mon garde-robe. J'ai perdu les 40 lbs prises lors de ma grossesse et je continue de fondre. J'espère bien que ça va s'arrêter car je m'étais achetée des vêtements juste avant ma grossesse que je n'ai pratiquement jamais mis et si ça perdure, je ne les porterai pas plus... J'imagine que c'est le stress qui me rentre dans le corps. (J'ai un paquet de vêtements à vendre que j'ai pris en photo pour mon vide dressing mais je n'ai pas encore eu l'énergie de les transférer sur mon blogue).

Je me suis mise à la course il y a plusieurs semaines (mixte de marche et course à intervalles dans mon cas...) et depuis hier, j'ai atrocement mal à un genoux. On arrête donc la course pour le moment... Dommage, ça me faisait tellement de bien!

Déménagement dans un mois et aucune boîte de complétée... Les couleurs de peinture ne sont pas choisies, la décoratrice n'est pas réservée et les déménageurs non plus... Je n'ai pas encore appelé les assurances pour assurer la nouvelle maison en date de vendredi le 23 (et ça ne me tente pas de répondre au 90 000 questions (questions que je connais très bien étant donné que dans le cadre de mon travail, je m'assure du respect des normes de l'entreprise par les agents d'assurance...) que je vais me faire poser).

Pour terminer, une petite touche de positif: J'ai réalisé le week-end dernier qu'on va être bien dans notre nouvelle maison. Nous n'aurons plus de voisins collés, nous aurons ainsi plus d'intimité et plus d'air pour respirer... (Ça m'a pris du temps vous direz? Je vous l'accorde, je commence à voir clair, je commence à réaliser ce qui se passe...)

Une marche à la fois....

dimanche 11 septembre 2011

Philosophie

«Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort»
                                                - Nietzche

Cette citation m'est inspirée par les gens qui ont vécu le 11 septembre 2001 et qui en sont ressortis plus forts.

vendredi 9 septembre 2011

Vendredi merci!

La semaine passée, j'écrivais: «Les jours passent et ne se ressemblent pas... Ils passent à la vitesse de l'éclair et on se retrouve déjà au Vendredi Merci (Origine)!» et je pourrais ré-écrire la même chose cette semaine!

Je remercie la vie pour toutes les blogueuses qui me donnent de la lecture pour m'accompagner quand j'allaite aux petites heures du matin et pour mon meilleur ami anti-dépression: mon Iphone! Cet ami (je dois faire mon mea culpa: je ne voyais aucune utilité à ce truc quand mon conjoint m'en a fait cadeau peu de temps avant mon accouchement...) m'accompagne dans mon allaitement pour lire des blogues ou des mails et quand il n'y a plus de lecture, pour jouer au solitaire. Il m'accompagne en voiture en jouant de la musique ou en me renseignant sur le trafic. Je fais parfois appel à lui le matin rapidement avant de quitter la maison pour connaître la météo. Il est toujours fidèle au poste (sauf quand j'oubli de le faire recharger....) et ne me demande rien en retour! ;)

Bon week-end!

jeudi 8 septembre 2011

Traverser la rivière

Éclairez ma lanterne...

Est-ce qu'on dit:

«On traversera le pont quand on sera rendu à la rivière» ou bien «On traversera la rivière quand on sera rendu au pont?»

Jean Perron me répondrait certainement :«On traversera la rivière quand on sera rendu au bout du tunnel»!


Ces temps-ci, j'essaie de prendre exemple sur les stoïcien en me disant qu'il ne faut pas me prendre la tête avec des choses sur lesquelles je n'ai pas d'emprise. J'aimerais tout contrôler, tout planifier mais ce n'est pas possible... Ça ne sert à rien de tenter de tout planifier avant d'être rendue devant la situation problématique puisque tant qu'on est pas rendu, tout peut changer. Ça ne sert à rien de dépenser de l'énergie sur des appréhensions puisque ces inquiétudes ne se réaliseront peut-être (heureusement) pas.

Je n'ai pas d'énergie à dépenser pour rien... J'ai de la vaisselle sale qui m'attend sur le comptoir et un panier de vêtements propres à plier qui ne demandent qu'un regain d'énergie de ma part... Je me donne donc un coup de pied dans le derrière, j'arrête de penser et je me met en mode action. Vaisselle et Vêtements, me voilà!

mercredi 7 septembre 2011

On est tous le fou de quelqu'un

Ce matin, en revenant à la maison après être allée porter ma petite à la garderie, j'ai vu une femme arriver en voiture à un stop à toute vitesse et je me suis dit: «Non mais faut être folle pour rouler vite de même dans des petites rues». Quelques secondes après, je me suis dit: «Ben voyons donc, quelle réaction exagérée, ça t'est déjà arrivé de rouler vite pour XYZ raison et quelqu'un m'a sûrement vu et jugé comme je l'ai fait avec cette femme.» Ce qui m'a amené à me dire que nous sommes tous le fou de quelqu'un d'autre!

Ce matin, j'ai sûrement été la folle de quelqu'un. J'ai mis un manteau d'automne à ma fille. En arrivant à la garderie, je doutais de mon choix quand je suis sortie de l'auto (et encore plus quand j'ai vu que dans les casiers de 7 amis de son groupe, seulement un autre parent avait mis un manteau à son enfant). Heureusement, j'avais apporté une veste dans son sac à dos... l'éducatrice pourra donc rattraper mon erreur s'ils sortent jouer dehors. Je déteste les changements de saison où on ne sait pas quoi porter. Est-ce que c'est trop froid pour sortir juste avec une veste, est-ce que c'est trop chaud pour mettre un manteau?

Vivement le froid, le vrai, pour pouvoir porter des chandails de laine, des manteaux, des bottes!

vendredi 2 septembre 2011

Vendredi merci!


Les jours passent et ne se ressemblent pas... Ils passent à la vitesse de l'éclair et on se retrouve déjà au Vendredi Merci (Origine)!

Cette semaine, je remercie la vie de me donner l'énergie de continuer et de pousser la machine quand je pense que je n'y arriverai pas.

Depuis dimanche, nous avons eu la confirmation que nous avons eu la maison sur laquelle nous avons fait une offre... Ça veut donc dire que le 23 septembre, nous passerons chez le notaire et aurons ensuite 1 mois pour des travaux à l'extérieur de la maison et de la peinture (et retirer de la tapisserie...) avant de déménager. Il nous faut aussi vendre notre maison ce qui implique des visites et du ménage pour que tout soit impeccable (j'avais une femme de ménage mais depuis notre retour de vacances nous l'avons remercié de ses services (une longue histoire qui mériterait un billet juste pour ça)). 

J'ai sorti ma pyramide à souhaits et j'y ai glissé un petit papier qui dit: «Je souhaite vendre ma maison rapidement». Je visualise donc à tous les jours notre pancarte avec le sticker rouge «J'ai vendu!». On se croise les doigts pour que ça fonctionne, ce sera un stress de moins lorsque ce point là de notre liste sera réglé.

jeudi 1 septembre 2011

Ce matin, je rêve...


Je suis dans une maison au bord d'un lac...
C'est un matin froid mais ensoleillé d'automne...
Je me sers une tasse de café et me met une veste chaude...
Je descend jusqu'au lac et m’assois sur une chaise qui est sur le quai...
Le calme m'entoure et me rempli...
Ma tête se vide... mes yeux se ferment pour savourer cette paix...
Le stress de la vie me quitte, je respire enfin...
Je suis seule, calme et sereine...
Je peux dire quelque chose que je n'ai pas dit depuis longtemps: «Je suis bien!»