jeudi 30 juin 2011

Les couleurs de la vie

"Arc-en-ciel" Par Agathe - agathe.bonnet

Mon opération de lundi est une réussite! Ma tête se porte tellement mieux.

Tête qui va mieux = Maman qui peut se promener dans la maison... Maman qui peut se promener dans la maison = Perspective différente de la maison...

C'est fou ce qu'on voit les choses différemment quand on est couchée par rapport à quand on est debout.

Après une semaine clouée au lit où les seules fois où je me levais, je ne voyais rien de ce qui m'entourait tellement j'avais mal à la tête, je me rends compte que je ne voyais plus les couleurs de ma vie. Je suis entrée dans la chambre de petit homme hier et je me suis dit en regardant les murs «Mon Dieu que c'est un bleu pètant, c'est donc bien énergisant!», je suis arrivée dans la cuisine et je me suis rendue compte que je n'avais jamais réalisé que chéri a choisi une couleur de coulis pour le dosseret qui est parfaite, en jouant avec les petits gâteaux de ma cocotte, j'ai réalisé que le soleil les a fait décolorer. C'est comme si tout me sautait au visage! Toutes les couleurs, toutes les choses du quotidien qui m'entourent.

Il paraît qu'il n'y a rien qui n'arrive pas pour rien. Est-ce que cet épisode de douleur était pour me faire apprécier davantage les choses qui m'entourent, les beautés et les couleurs de la vie? ;)

vendredi 24 juin 2011

Ce que je ferai...

1- Je profiterai de tous les moments où mon petit coco a besoin de moi pour l'emmener au pays des rêves.
2- Je vais aller prendre de belles marches à l'extérieur.
3- Je vais jouer physiquement avec cocotte pour rattraper les journées perdues.
4- Je vais laver les planchers car les gens qu'on paie pour faire le ménage ne lavent pas les planchers comme du monde (et avec en prime un produit qui rend le plancher collant....) 
5- Je vais faire un ménage dans mon garde-robe de tout ce qui ne me fait plus ou que je n'ai pas porté depuis un bout et une petite séance de magasinage.
6- Je vais aller me faire faire un pédicure.
7- Je vais faire un dessert.
8- Je vais sortir m'asseoir sur le patio pendant que mon petit coco dort pour lire.
9- Je vais profiter de la vie et arrêter de remettre au lendemain!

Ce n'est pas une très longue liste, c'est ce que j'aimerais bien faire mais que je ne peux faire pour le moment.

jeudi 23 juin 2011

Lorsque je serai sur pieds... Je ferai...

Je suis toujours en vie. J'ai été opérée hier et je le serai probablement encore lundi car l'opération n'a pas été couronnée de succès... En attendant, je dois être couchée le plus souvent possible, c'est la seule façon ou je ne souffre pas trop et qui met le moins de pression sur mon cerveau. Je commence donc cette liste: quand je serai guérie, je ferai... Elle fera l'objet d'un autre billet et j'espère pouvoir réaliser ce que j'aurai écrit très bientôt! :)

vendredi 17 juin 2011

Est-ce qu'elle travaille trop?

J'ai mal à la tête depuis pratiquement une semaine... après deux visites chez le médecin, un anti-inflammatoire qui n'a pas fonctionné, je suis rendue sur la codéine depuis cet après-midi(et j'espère vraiment que ça va fonctionner!).

Est-ce parce que ma tête travaille trop? Est-ce parce que je me laisse trop atteindre pour les choses qui m'entourent? Est-ce un rebond de mon instinct que je n'ai pas assez écouté? Est-ce parce que je n'ai pas mangé une pomme par jour?

Tout ce que je sais c'est que malgré une semaine de mal de tête intense, je suis passée au travers en m'occupant de mes deux amours et je ne sais pas où j'ai trouvé l'énergie mais je suis bien fière de moi.

En plus de médicaments pour moi, je suis repartie avec un médicament pour mon petit coco qui ferait du reflux et je dois débuter un régime d'éviction des protéines bovines car il serait probablement intolérant... 

Mention spéciale: La médecin que j'ai vu était formidable! Elle a pris le temps de m'aider à jongler avec bébé et sa grande soeur, me mettre à l'aise, me faire la conversation et me prodiguer des conseils qui n'avaient rien à voir avec mon mal de tête mais en lien avec la maternité et l'humeur suite à un 2e bébé! Avis à toutes les nouvelles mamans, les oméga 3 (de préférence avec mention «pour l'humeur» car plus concentré) sont super pour aider à contrer le post-partum.

mardi 14 juin 2011

Les mères viennent de Saturn et leurs filles de Jupiter??

Aujourd'hui, j'avais besoin d'un petit coup de pouce, d'un petit coup de positif. Il a beau faire soleil dehors, ça ne suffisait pas à me donner de l'ardeur... Dès que je tentais de débuter quelque chose (après m'être botté le derrière...), bébé pleurait...

Je ne sais pas pourquoi, je me suis dit que j'allais appeller ma mère et lui demander de me dire quelque chose de gentil juste pour m'aider à avoir une belle journée. Je ne sais pas pourquoi, mais je pensais que ce serait facile... Yeah right...

Ce que je cherchais: Une conversation légère, du positif et de la gentillesse. Du genre: «T'es belle, t'es bonne, t'es capable. Lâches pas, on est fiers de toi. C'est pas facile être à la maison avec un petit bébé et je sais que tu es fatiguée mais ne lâches pas, tu es une bonne maman»

Ce que j'ai trouvé: Une mère qui cherchait à jouer la psy, qui essayait de me faire trouver des solutions à mes problèmes, qui essayait de me donner des leçons de vie en me parlant de l'histoire de XYZ... Quand la conversation a tiré à sa fin, elle m'a demandé si ça m'avait aidé. Je lui ai répondu que «non, pas du tout» mais qu'au moins on avait eu une occasion de se parler...

Conclusion: Conversation de 40 minutes pendant lesquelles bébé était calme et où j'aurais pu faire autre chose... Conversation de laquelle je suis sortie avec un terrible mal de tête... Conversation qui m'a appris que la prochaine fois que je voudrai une conversation légère, positive et énergisante, je n'appellerai pas ma mère.

samedi 11 juin 2011

I just wanna make you sweat

«I just wanna make you sweat» c'est ce que me disait mon tapis roulant ce matin!

La course est présentes sur plusieurs blog que je lis (par exemple: lesstarsfilantes.blogspot.com , mamaninstyle.wordpress.com ) et les bienfaits qu'apportent cette dernière semblent flagrants. J'ai donc dernièrement décidé que ça pourrait être une bonne chose que je me mette en forme. J'ai suivi l'exemple de Cindy (angedemondiable.blogspot.com) et je me suis acheté une paire de chaussure Nike (et un beau t-shirt rose pétant) pour me motiver à courir. La course ça permet d'être en forme physiquement et en bonus, ça aide le moral.

Ce matin, je suis allée «suer» toutes les énergies négatives qui m'habitaient. Si vous vous rappellez bien, mes beaux-parents passaient chercher ma fille ce matin pour «m'aider» (je pouffe de rire à chaque fois que j'y pense!!!). De l'aide qui n'en est finalement pas vraiment car ils sont arrivés peu de temps avant le dîner et me la ramène un peu après l'heure de la sieste... Bref ils m'enlèvent le seul temps tranquille que j'ai de toute façon d'habitude quand elle est à la maison... Du plaisir égoïste camouflé en aide...Y'a donc pas juste mon tapis qui m'a fait suer ce matin! (On dirait qu'il reste une petite dose d'énergie négative qui n'a pas évacuée, je file donc de ce pas sous une bonne douche chaude en espérant en ressortir positive et... rayonnante ;))

vendredi 10 juin 2011

Après la pluie le beau temps

Demain est effectivement un autre jour.
 -> Écrire sur mon blog m'a fait du bien.
 -> Mon petit verre m'a fait dormir sans souci.
 -> Mon conjoint m'a appellé ce matin de son colloque pour me dire que je pouvais refuser qu'elle aille coucher chez ses parents et m'a suggéré d'offrir à ses parents à la place de passer la chercher pour quelques heures histoire que je puisse me reposer un peu.
 -> Je me sens donc en paix car j'ai écouté mon instinct! J'ai enfin avoué à mon conjoint pourquoi je ne voulais pas qu'elle aille dormir chez ses parents et sa réaction m'a agréablement surprise.
 -> Je suis dans un état de gratitude car j'ai eu une bonne nuit de sommeil (bébé 2 ne se réveille plus qu'une fois dans la nuit), j'ai eu le temps de déjeuner tranquillement avec grande fille et prendre un bon café, nous avons joué ensemble, nous sommes allés prendre une belle marche et elle a fait du vélo, j'ai pu dîner sans bébé qui pleure et présentement mes deux amours font la sieste!

Vraiment, après la pluie, le beau temps!

jeudi 9 juin 2011

Son regard...

«Ce jour là j’ai enfilé ma 28e robe… pour me rendre à un mariage où personne ne me demanderait de tenir son bouquet, de plier des marques places ou de tenir sa robe pendant qu’elle ferait pipi. Tout était parfait mais ça n’avait plus d’importance. Parce que la seule chose qui comptait pour moi c’était la personne qui m’attendait en haut de l’allée et qui me regardait de la façon dont j’avais toujours rêvé.» Tiré du film 27 robes

Ça me poursuit... le regard des hommes sur leur tendre moitié. Après les amoureux de ma maison Rona, voilà le film de fille qui se termine sur le regard de l'homme qui regarde la mariée de la façon dont elle a toujours rêvée. C'est arrangé avec le gars des vues, oui! ;)

Ce soir, j'ai 15-16 ans et je rêve d'un homme qui me regarde comme ça. Céline Dion chantait: «J'ai besoin de tes yeux C'est le miroir où j'existe Sans eux je ne me vois pas»

Je peux me voir dans les yeux de mon conjoint mais le décalage entre ce que je vis et le reflet qui m'est renvoyé est tellement différent. J'y suis pour quelque chose, je n'ai pas tout partagé avec lui car je ne voulais pas m'humilier, j'avais peur d'être rejetée ou incomprise. J'ai peur de souffrir et notre relation en est teintée. Mon conjoint croit que je ne veux pas que ma fille dorme chez ses parents (qui ne nous lâchent pas avec ça depuis qu'elle est née) car je veux punir ses parents et que je ne veux pas qu'ils aient de beaux moments avec notre fille. Je suis un monstre, je vais gâcher sa relation avec ses parents qui est très importante pour lui en agissant ainsi...

Mais... Je ne suis pas un monstre, je suis seulement un maman qui n'est pas prête à laisser sa petite fille aller dormir ailleurs (je l'écris et je pleure). Est-ce que je suis trop poule? Trop attachée? Sûrement. Est-ce que ça arrivera un jour? Oui. Aujourd'hui? Je ne suis pas prête... Est-ce que quelqu'un se soucie de moi, de ce que je ressens(outre vous mes chères lectrices?)? Non. Un monstre ne mérite pas qu'on se soucie de sa souffrance ou ses désirs.

Il pleut à l'extérieur et c'est l'orage à l'intérieur...

Alors que l'orage se déchaîne dans ma tête... il pleut enfin à l'extérieur...
 1- J'aimerais que les gens qui désirent m'aider me demandent ce que je voudrais qu'ils fassent pour moi plutôt que de m'offrir de faire quelque chose qui leur fait plaisir seulement à eux.
 2- J'aimerais que mon conjoint comprennent certaines choses sans que j'aie toujours besoin de lui expliquer et m'appui.

Dans quelques minutes, je vais envoyer un courriel à mon conjoint pour lui dire que j'accepte quelque chose qu'une personne proche de nous m'a demandé il y a quelques minutes alors que la chose que j'aimerais le plus au monde est de refuser. Je vais lui expliquer ce qui pour moi semblait évident et lui dire à quel point j'aurais aimé qu'il m'appui sur ce refus (ce qui n'est guère le cas).

Après l'envoi de cet e-mail, je vais prendre une douche parce que j'ai été inondée de régurgit de bébé, je vais écouter un joyeux (léger sarcasme) film de fille et me bourrer la face de pop-corn en buvant un drink... pour finalement aller me coucher seule dans mon grand lit... Il pleut mais l'air n'est pas moins lourd pour autant...

Je l'attends (edit)

C'est drôle, je rêve de soleil depuis des semaines mais ce matin, j'attends la pluie avec impatience. On dit souvent que ça «sent la tempête» quand les jeunes sont agités, comme s'ils pouvaient sentir ce qui se prépare... Aujourd'hui, je me sens comme une enfant, je sens une lourdeur dans l'air qui me semble-t-il s'estompera lorsque la pluie viendra... J'ai hâte que le ciel s'assombrisse et que les nuages se déchargent de toute leur eau...

Edit: Meteomédia nous annonçait une journée de pluie mais je crois bien qu'ils sont dans le champs... je pense que je vais attendre mon averse longtemps...

mercredi 8 juin 2011

Quand le bonheur des autres fait mal...

J'ai eu mal à mon coeur de femme hier soir... Nous écoutions la dernière semaine de Mon plan Rona... Suite à la fermeture des chantiers, les amoureux se sont échangés des mots remplis de reconnaissance et d'amour avec un grand A. Ils ont pleurés et se sont serrés dans leurs bras si forts que leur amour traversait l'écran... J'en ai eu les larmes aux yeux et le coeur serré dans un étau... J'aimerais vivre un amour aussi fort, aussi réciproque, aussi empreint de tendresse. J'aimerais avoir un amoureux dont les yeux brillent quand il me regarde (Pas toujours quand même! Mais parfois, ça ferait du bien.), un amoureux qui me prendrait dans ses bras, m'embrasserait et m'offrirait un «Je t'aime» qui vient du coeur... J'ai eu mal à mon coeur de femme hier soir car même si je trouve l'énergie de m'occuper des enfants, de leur offrir des activités plaisantes, de cuisiner, faire le lavage, ranger les jouets, etc..., je suis tellement fatiguée et j'aurais eu besoin de recevoir tout cet amour moi aussi...

mardi 7 juin 2011

Avec le 2e, tout est tellement plus simple!

Le titre veut tout dire, avec un 2e enfant, tout est tellement plus simple. Vous auriez du me voir aller avec ma première...
 1- J'avais peur de la casser en lui changeant ses vêtements.
2- Lui donner un bain seule?? Impossible, j'ai juste 2 mains!
3- Sortir de la maison, c'était compliqué!
4- Sortir de la maison seule avec elle, jamais! (Ma première sortie seule avec elle s'est fait quand elle devait avoir 4-5 mois... Mon chum m'appellait l'hermite...)
 5- Aller au resto avec un bébé? Ben voyons donc! Trop de stress pour moi!

À mon deuxième...
 1- Lui changer ses vêtements? Y'en a pas de problème! (Une chance car il laissait couler tellement de lait sur lui que je le changeais de cache-couche et pyjama à tous les boires...)
2- Lui donner le bain seule? Oh oui, et avec sa soeur de 2 ans et demi à côté qui veut regarder!
3- Sortir de la maison? Mon conjoint veut sortir de la maison et je lui demande si on peut venir avec lui ;)
4- Sortir de la maison seule? 2 jours après sa naissance, c'était fait et j'ai répété l'expérience très souvent depuis! Je suis même sortie faire les commissions quelques fois avec mes 2 amours!
5- Aller au resto avec un bébé? Oui, avec un bébé et sa grande soeur, sur une terrasse un beau dimanche soir ensoleillé au restaurant Madison (qui n'est pas un resto «familial» (il y a quand même un menu pour enfant mais c'est sûrement pas le premier resto qui vous vient en tête quand on dit familial... ;))!

Je pense que mon prochain billet portera sur «Comment se fait-il qu'en ayant plus de choses à faire avec un 2e enfant dans la maison, on ait plus d'énergie qu'on en avait quand on avait seulement 1 enfant à s'occuper??

dimanche 5 juin 2011

Paradigme (Edit)

Selon Wikipédia: «Un paradigme est une représentation du monde, une manière de voir les choses, un modèle cohérent de vision du monde qui repose sur une base définie (matrice disciplinaire, modèle théorique ou courant de pensée). C'est en quelque sorte un rail de la pensée [...].» «[...] dans les sciences sociales, le terme est employé pour décrire l'ensemble d'expériences, de croyances et de valeurs qui influencent la façon dont un individu perçoit la réalité et réagit à cette perception. Ce système de représentation lui permet de définir l'environnement, de communiquer à propos de cet environnement, voire d'essayer de le comprendre ou de le prévoir.»

La semaine dernière, une copine est passée à la maison avec ses enfants pour dîner. Voulant m'aider à faire la vaisselle, elle ouvre les portes sous l'évier et chercher le nécessaire. Elle cherche mais ne trouve pas l'éponge que j'utilise pour laver la vaisselle. Je lui donne des indications mais elle ne trouve toujours pas. Elle fini par trouver et me dit que l'éponge était tombé à côté du rangement que je lui décrivais. Je n'avais jamais pensé à placer les choses autrement sous l'évier même si à toutes les fois que je cherchais la dîte éponge, je trouvais que c'était compliqué et que ça clochait. On dirait que le fait que cette amie ait de la misère à trouver m'a confirmé que ça ne marchait pas.

Ça m'a ensuite fait penser à mon blog et aux commentaires que vous laissez. Parfois ça nous prend quelqu'un de l'extérieur pour nous faire voir que notre façon de voir les choses n'est peut-être pas «bonne» et obtenir des pistes de solutions.

J'aimerais donc vous remercier pour tous vos commentaires qui me permettent d'évoluer et de changer certains paradigmes. Ce qui peut paraître très compliqué pour une personne est bien souvent plus simple qu'elle ne le pensait. Par vos commentaires, je me rends compte de certaines évidences que je ne voyais même pas. Merci! :)

Edit: J'ai trouvé les mots que je cherchais pour conclure mon texte: Lorsque vous commentez mes billets, vous me permettez de voir les choses sous une perspective différente.

vendredi 3 juin 2011

Si j'écoutais mon instinct....

Si j'écoutais mon instinct, je serais entrain de siroter sur une terrasse... -> Une coupe de vin rosé ou -> De la sangria ou bien -> Un bon bloody mary ou -> N'importe quel autre breuvage alcolisé qui va de pair avec le beau temps.